Zoom Phyto: L’ortie

Posté par Blogalyde le 3 mai 2019

UnknownL’ortie, une plante qui mérite d’être connue

Décriée, rejetée par certains, considérée -à tort-comme une mauvaise herbe, Dame Ortie a pourtant plus d’un tour dans son sac et est depuis longtemps considérée par les herboristes, les phytothérapeutes, comme la reine des plantes médicinales tant ses vertus sont nombreuses.

Dame Ortie est une plante vivace, qui mesure entre 60 et 150 cm et pousse en colonie. Elle est couverte de longs poils urticants ( voilà pourquoi on n’a peur d’elle, la pauvre, sniff…) ou de petits poils souples. Ses tiges sont dressées, ses feuilles sont vert foncé, bordées de petites dents triangulaires ( mais elle ne mord pas si on ne l’attaque pas, lol). Elle est composée de fleurs réunies en grappe et possède un fruit de forme ovoïde.

Une plante riche en minéraux

Plante commune, notamment en France, que l’on peut trouver au bord des chemins aussi bien que dans les jardins, l’ortie apporte à l’organisme les vitamines suivantes:

-Vitamine A

-Vitamine B2

-Vitamine B5

-Vitamine C

-Acide folique

Des minéraux:

-Fer

-Silice

-Magnésium

-Calcium

-Potassium

Des oligo-éléments, notamment:

-Cuivre

-Zinc

Ainsi que des acides aminés essentiels et des protéines.

La présence de ces éléments permettent à l’ortie d’être particulièrement efficace pour traiter les ongles cassants et la chute des cheveux, tout en favorisant la repousse.

Grâce au Zinc qu’elle contient, elle s’avère également très bénéfique dans le traitement de l’acné.

L’ortie agit très favorablement, par ailleurs sur l’arthrose, les cartilages abîmés ou les rhumatismes. Elle est également utile en cas de fatigue.

Mais une reine ne serait pas une reine si elle ne pouvait pas prétendre soulager un plus grand nombre de maux. Entrons dans le vif du sujet, si vous le voulez bien…

Utilisation de l’ortie pour soulager vos maux quotidiens

En soins internes

L’ortie est une plante tout-en-un!!! Elle est tout à la fois dépurative, diurétique, anti-rhumatismale, anti-inflammatoire, antalgique, anti microbienne, antiulcéreuse, antinomique, hépatoprotectrice, antioxydants, hypoglycémiante, antiallergique, immunostimulante, hypotensive, tonique, galactogène.

En soins externes

L’ortie est une plante astringente et cicatrisante

Ses indications thérapeutiques

-Apaise les articulations douloureuses

-Vient en complément des traitements traditionnels des maladies inflammatoires des voies urinaires.

-Agit comme une plante drainante

-Diminue les calculs rénaux

-Efficace pour traiter les troubles de la prostate et de la miction

-Rééquilibre les fonctions de l’organisme

-Réduit les hémorragies et l’hémophilie

-Permet de traiter les maladies de la peau et du cuir chevelu(acné, hyperséborrhée, chutes de cheveux, eczéma, psoriasis…)

-Aide à traiter et prévenir l’anémie

-Efficace dans le traitement des crises de goutte et pour réguler le taux d’acide urique

-Efficace pour soigner les blessures infectées

Posologie

L’ortie peut être consommée quotidiennement, et ce sur plusieurs mois:

-Sous forme de tisane de racines:

Faire bouillir pendant 10 minutes 1,5 grammes de poudre de racines dans de l’eau froide. Laisser infuser 10 minutes et filtrer.

-En infusion de feuilles:

Faire bouillir 3 cuillères à soupe de feuilles séchées dans 500 mL d’eau. Boire plusieurs tasses par jour

-En gélules (100mg/gélule)

Prendre 2 gélules, 3 fois par jour

-En décoction de racines (contre les troubles de la prostate et de la miction)

Faire  bouillir 3 minutes 50 grammes de racine dans 1 litre d’eau. Laisser infuser 20 minutes. Boire à volonté

-Macérat huile d’ortie

Remplir un bocal stérilisé de feuilles d’ortie lavées à l’eau vinaigrée et coupée en fines lamelles. Recouvrir d’hile d’olive pure. Refermer le bocal et laisser macérer pendant 1 mois près d’une source de chaleur ( radiateur) ou idéalement au soleil et secouer régulièrement.

Une fois que le mois de macération est écoulé, filtrer le macérât avec un filtre à café ou un tissu placé dans un entonnoir. Votre macérat est prêt à l’emploi. Pour pouvoir le conserver, y ajouter 1 capsule de vitamine E.

Ce macérât peut être utilisé en application sur les dermatoses, en masque capillaire pour redonner force et vitalité à votre chevelure ou en huile de massage pour soulager les rhumatismes et l’arthrose.

 -Lotion d’ortie

Recouvrir une poignées de feuilles d’orties fraîches ou 2 cuillères à soupe d’ortie séchée dans un grand verre d’eau préalablement bouillie. Couvrir, laisser infuser jusqu’à refroidissement complet pis filtrez. Appliquer la lotion obtenue matin et soir sur la peau ou le cuir chevelu

-Huile essentielle d’ortie ( oui, oui, ça existe)

Placer 2 à 3 gouttes d’HE Ortie dans une dose de shampooing, pour assainir le cuir chevelu et traiter la chute des cheveux.

Pour réduire le saignement d’une plaie: appliquer une goutte d’huile essentielle sur la plaie

 

 

ATTENTION!!! L’ortie est contre-indiquée aux femmes enceintes, à celles qui allaitent et aux enfants de moins de 12 ans. Elle est fortement déconseillée au asthmatiques ainsi qu’aux personnes souffrant de troubles cardiaques ou rénaux. Ne pas associer à une supplémentation en Fer.   

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus