Le thé et ses bienfaits

Posté par Blogalyde le 28 avril 2020

A8A67C89-960C-4D32-83BB-F57E5C7B7C88

Publié dans Naturopathie | Commentaires fermés

DIY : tisane anti rhinite allergique

Posté par Blogalyde le 1 mars 2020

( recette trouvée chez Altheaprovence. Testée et approuvée  ;) )

02EE1E07-293F-45C1-997B-09CF03919E7A

Plantes utilisées: 

  • Plantain lancéolé (Plantago lanceolata est aussi appelé « plantain étroit », « herbe à cinq coutures » ou « herbe à cinq côtes ».). Connu pour inhiber la libération d’histamine, et moduler la production de certaines molécules impliquées dans les réactions allergiques.
  • Cassis: (Ribes nigrum).  Connu pour son effet  antibactérien : riche envitamine C (quatre fois plus que l’orange), qui stimule les défenses immunitaires et soigne les états grippaux et les rhumes.
  • Romarin : (Rosmarinus officinales). Connu pour ses vertus anti-inflammatoires et anti-bactériennes

Recette:

Pour 1L d’eau ( de préférence une eau minérale ou une eau filtrée)

  • 10 grs de feuilles de plantain lancéolé
  • 10 grs de feuilles de cassis
  • 10 grs de feuilles de romarin

- Préparer ce litre d’infusion dans une grosse théière ou dans un bocal qui ferme de manières hermétique.

- Boire un demi litre par jour (25 cl le matin, 25 cl le soir)

-Prendre tous les jours pendant 2 à 3 semaines avant le début des allergies, à la fin de l’hiver et au début du printemps.

 

Publié dans Naturopathie, Phythothérapie | Commentaires fermés

Zoom sur la tanaisie annuelle (ou camomille bleue)

Posté par Blogalyde le 1 mars 2020

Ça y est, Mars est de retour…

Cela signifie la fin de l’hiver, le début du printemps…et le retour du pollen, qui, si on y est allergique, nous cause bien des soucis: yeux qui piquent, nez qui coulent, gorge qui gratte…sans parler de l’urticaire et des démangeaisons qu’il occasionne!!! Quelle galère!!!

Cependant, il existe des plantes qui peuvent nous aider à atténuer voir éradiquer ces symptômes. Parmi elles, une plante qui reste encore assez méconnue mais dont les vertus antiallergiques sont reconnues: la tanaisie annuelle

Zoom sur la tanaisie annuelle…

E87D4346-2556-4391-9EDF-604269CA1523

La tanaisie annuelle ( de son nom savant : tanacetum annuum ), également appelée camomille bleue, est une plante de la famille des astéracées, de couleur jaune, originaire du Maroc.

Principalement utilisée sous forme d’huile essentielle, elle possède des vertus anti-inflammatoires et anti-histaminiques puissantes, faisant d’elle un indispensable à avoir dans sa trousse de secours pour les personnes souffrant d’allergies saisonnières et d’allergies cutanées .

Fortement concentrée en chamazulène, sabinène mais aussi en myrcène et en camphre, ces propriétés sont les suivantes :

Propriétés de la tanaisie annuelle: 

  • Anti-Inflammatoire :   limite les rougeurs et les sensations de chaleur résultant de la réponse immunitaire de l’organisme (inflammation) face à une agression subie.
  • Antihistaminique  : va réduire les éternuements, les écoulements nasaux et les picotements des yeux. Les épisodes allergiques seront donc moins fréquents et moins gênants.
  • Antiprurigineuse :  s’oppose aux démangeaisons (prurits) grâce notamment à son action antihistaminique
  • Calmante, Sédative, Hypotensive : action relaxante sur le système nerveux ce qui va diminuer les états d’anxiété et favoriser le sommeil. Va également aider à faire baisser la pression artérielle.
  • Phlébotonique :   augmente la tonicité des parois veineuses et améliore la circulation du sang dans l’organisme.

Autres utilisations: 

  • Arthrite, Arthrose, rhumatismes
  • Tachycardie, hypertension 
  • Névralgie, douleur d’origine nerveuse
  • Varices
  • Sciatique
  • Couperose

****Pour ces 5 utilisations, à utiliser en usage externe: 1 goutte d’HE de tanaisie annuelle diluée dans 4 gouttes d’une huile végétale ( amande douce, argan , jojoba…). Pour la couperose: 2 gouttes d’HE de tanaisie annuelle dans une noix de crème hydratante, 2 à 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Usage : 

  • Usage externe privilégié , par voie cutanée
  • Usage en interne possible mais exclusivement sur prescription médicale:

En cas d’allergie cutanée : 

1 goutte de Tanaisie Annuelle dans 4 gouttes d’huile végétale en application locale sur la zone qui démange, 3 fois par jour, jusqu’à amélioration visible.

En cas d’allergie respiratoire : 

1 goutte de Tanaisie Annuelle dans 4 gouttes d’huile végétale en application sur les avant-bras, 2 fois par jour pendant 7 à 10 jours maximum..

En cas d’asthme: 

1 goutte de Tanaisie Annuelle dans 4 gouttes d’huile végétale en application sur le plexus solaire et le thorax à renouveler toutes les 15 minutes pendant une crise.

 

En Synergie : 

Allergies : appliquez 5 gouttes de cette synergie sur chaque avant-bras, 2 à 3 fois par jour pendant 7 à 10 jours. À renouveler si nécessaire.

  • 30 gouttes d’huile essentielle de Tanaisie Annuelle
  • 10 gouttes d’huile essentielle de Lavande Fine
  • 15 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus Citronné
  • 160 gouttes (8 ml) d’huile végétale d’Argan

Asthme: appliquez 5 gouttes de cette synergie sur le plexus solaire, le haut du dos, le long de la colonne vertébrale. Répétez toutes les 15 minutes jusqu’à amélioration.

  • 1 mL d’huile essentielle de Tanaisie Annuelle
  • 1 mL d’huile essentielle de Camomille Romaine
  • 1 mL d’huile essentielle de Khella
  • 1 mL d’huile essentielle d’Estragon
  • 6 mL d’huile végétale de Calophylle Inophyle

Précautions d’usage et contre-indications: 

  • À utiliser avec précaution. La seule voie d’utilisation préconisée est la voie cutanée.
  •  Seuls  les adultes , les ados et les enfants de plus de 6 ans peuvent l’utiliser sans risques. (l’utilisation chez les bébés et enfants de moins de 6 ans est possible dans un cadre médical exclusif et dans certains cas seulement !!!)
  •  Peut être irritante pour la peau et les voies respiratoires, cortison-like et neurotoxique. À utiliser selon le dosage indiquée et toujours diluée dans une huile végétale.
  • À noter son influence endocrinienne dûe à certains constituants.
  • Fortement déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes
  • Inhalation et diffusion interdite!!!

( Merci à Altheaprovence et la Compagnie des Sens pour cette découverte )

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Aromathérapie, Naturopathie | Commentaires fermés

Zoom sur l’origan…

Posté par Blogalyde le 20 juin 2019

origan

Carte d’identité de l’origan

Originaire d’Asie Occidentale, l’origan est une plante vivace de la famille des herbacées, qui pousse à l’état sauvage tout autour de la Méditerranée

Son nom, tiré du grec « oros ganos », signifie « la joie des montagnes »

L’origan est une plante source de calcium, de fer ,de manganèse, de vitamine K et E , riche en polyphénol ( apigénine et lutéoline) riche en anti-oxydants, au riche pouvoir anti-infectieux et antiviral.

Selon de vieilles croyances et superstitions, l’origan auraient des pouvoirs occultes:  D’après la mythologie romaine,  Vénus  aurait conçu l’origan pour soigner les plaies engendrées par les flèches du Dieu de l’amour, Cupidon, tandis que, dans la mythologie grecque, on le dit poussant à profusion sur le mont Olympe. Apportant le bonheur, il fut longtemps utilisé pour tresser les couronnes des mariés ou pour créer des philtres d’amour. Moins gaie mais tout aussi précieuse était son utilisation par les Egyptiens, dans les cérémonies d’embaumement. Au 13e siècle, Matteus Platearius, dans son Livre des Simples, en fait une description précise : « divise les humeurs », « fait courir les fleurs » . Cependant, l’utilisation de l’origan comme plante médicinale semble remonter à l’Antiquité grecque, au XIIIe siècle avant Jésus-Christ, où il était prescrit aux malades souffrant de flatulences et de troubles gastriques, puis par Aristote contre les morsures de serpents.

Dans les pays anglo-saxons, on utilisait l’origan dans les charmes amoureux: on l’introduisait dans la fabrication de filtres d’amours ou on le mélangeait dans les aliments de l’être désiré et aimé…<3<3<3

Pour ne pas attraper froid en hiver, les Anciens préconisaient de porter autour du cou, à même la peau, un sachet rempli d’origan et de violette

Vertus de l’origan

-Permet une bonne coagulation du sang

-Action préventive pour  les maladies cardiovasculaires et certains cancers

-Antalgique

-Antiseptique et antispasmodique

-Efficace contre les contractures et douleurs musculaires, contre les douleurs articulaires et l’arthrose

-Aide à cicatriser et assainir les plaies ou morsures

-Action stimulante sur la fonction digestive et la fonction biliaire

-Expectorant et antitussif, on le recommande aux personnes souffrant de rhume, de bronchite chronique, ou encore d’asthme

-Antibactérien et antiparasitaire

-Antidiarrhéique

Utilisation

-En infusion et inhalation : faire infuser 50 g d’origan dans un litre d’eau pendant 7 minutes. 1 tasse 3 fois par jour. Adoucit la gorge et désencombre les bronches.

-En huile : faire macérer 100 g de fleurs séchées dans 500 ml d’huile chauffée au bain-marie pendant une heure. Utiliser un tampon imbibé pour masser les parties douloureuses ( sinusites, rhumatismes, courbatures, migraines…).

-En pommade : mélanger 20 gouttes d’huile essentielle d’origan avec une cuillère à soupe de vaseline, une de lanoline et une d’oxyde zinc. A appliquer sur les démangeaisons et eczémas.

-En huile essentielle : 2 gouttes sur un sucre 3 fois par jour. A utiliser en cas de gastro-entérite ou de diarhée d’origine bactérienne ou pour lutter contre la fatigue.

( Linné, naturaliste du 18 ème siècle, conseillait de l’utiliser pour calmer les rages de dents, en imbibant un coton d’huile essentielle d’origan et en l’insérant dans la bouche, sur la dent carriée ou douloureuse)

ATTENTION!!!! L’origan, en raison de la présence de lutéoline, est fortement déconseillée aux personnes allergiques. De plus, en raison de sa teneur en vitamine K, cette plante peut inhiber l’action des anticoagulants, des médicaments utilisés dans le cadre d’une trithérapie ou d’une chimiothérapie.

Ne jamais surdoser l’huile essentielle d’origan; risque de problèmes respiratoires ou arythmies cardiaques

 

 

 

 

Publié dans Aromathérapie, Naturopathie, Phythothérapie | Commentaires fermés

Infusion, décoction, onguent, teinture, etc…quelle différence et comment les obtenir ?

Posté par Blogalyde le 25 mai 2019

8770747F-78D3-4672-BE77-74AF2EE51D15

 

  • Une infusion est  la plante que vous laissez macérer dans de l’eau chaude. Vous attendez 10 minutes environ puis vous filtrez. Les propriétés de la plante seront passées dans le liquide obtenu. Vous pouvez donc le boire ou l’appliquer en externe à l’aide d’une compresse. L’infusion est en général utilisée avec les parties tendres de la plante (feuilles et fleurs).
  • Une décoction est similaire à l’infusion, mais vous faites bouillir la plante pendant plusieurs minutes car les parties de plante utilisées sont très dures et fibreuses (racines et écorces). Ensuite vous éteignez le feu et vous laissez reposer encore une dizaine de minutes. Vous filtrez et vous buvez ou vous appliquez en externe à l’aide d’une compresse.
  • Une teinture est une macération de plante dans de l’alcool. L’alcool est très efficace pour extraire les propriétés de la plante. Pour doser une teinture, on compte un certain nombre de gouttes que l’on prend dans un doigt d’eau froide. C’est une forme très pratique à transporter avec soi.
  • Un sirop est une infusion ou une décoction que vous avez faite réduire, puis dans laquelle vous avez rajouté du sucre ou mieux, du miel liquide. Cette forme est très pratique pour ceux et celles qui ont un palais un peu trop sensible et trouvent les plantes trop amères ou fortes.
  • Un macérat huileux est la plante sèche que vous laissez macérer dans une huile végétale, une huile d’olive ou d’amande douce par exemple. L’huile ayant un peu plus de mal à extraire les propriétés de la plante, il faudra laisser macérer plus longtemps. Vous filtrez ensuite et vous appliquez cette huile réparatrice sur la peau.
  • Un onguent est un macérat huileux qui a été épaissi avec de la cire d’abeille.  Huile et cire d’abeille donnent une substance épaisse que vous pouvez transporter dans de petits pots dans votre sac ou garder à la maison, à portée de main.. Rien de mieux pour les petits bobos, piqûres, éraflures, etc.
  • Une crème est une émulsion entre un macérat huileux de plante et un hydrolat (un produit de la distillation des plantes). C’est un produit soyeux, pénétrant et d’une incroyable douceur.

(Merci à mes formateurs  naturopathes, herboristes et phythothérapeutes , Christophe Bernard et altheaprovence pour ces précieuses infos <3)

Publié dans Naturopathie, Phythothérapie | Commentaires fermés

Zoom Phyto: les vertues de la graine de chia

Posté par Blogalyde le 8 mai 2019

 

F025F3FA-DA52-48D1-89CF-F7DCA0EBDC89

Présentation de la graine de chia

Originaire du Mexique et met très apprécié des Aztèques, la graine de chia est très répandues en Amérique latine. En Europe, un peu moins. Pourtant, les bienfaits de cette graine sont importants.

La graine de chia en 10 vertus

1) La graine de chia  permet de lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires. En effet, il a été démontré que  cette petite graine peut faire chuter la pression artérielle, diminuer le taux de cholestérol dans le sang et éviter ainsi l’obstruction des vaisseaux sanguins. Riches en acides gras oméga-3, en magnésium et en potassium, la graine de chia contribue  à une meilleure santé cardio-vasculaire.

2) La graine de chia est naturellement riche en fibres, utiles pour et permet d’avoir un bon transit, et donc de maintenir un microbiote (ensemble des bactéries présentes dans l’intestin) sain . Les fibres facilitent en effet la digestion et permettent de diminuer l’acidité dans l’estomac. Très efficace en cas de constipation.

3) Très riche en calcium, la graine de chia renforce les dents et les os. Petite astuce: incorpirez 100 grammes de graines de chia dans votre alimentation quotidienne et vous répondrez à 20 % de vos besoins journaliers en calcium. Elle permet aussi de lutter efficacement contre l’ostéoporose.

4) La graine de chia permet de nourrir profondément la peau grâce aux protéines qu’elle contient, qui permet d’assouplir la peau en réparant les tissus. Grâce aux oméga-3, les protéines assouplissent la peau et lui donnent une meilleure élasticité. Elle est d’un grand secours en cas d’irritations cutanées.

5) La graine de chia aide à perdre du poids. Une alimentation à base de graines de chia permet d’avoir moins faim, car la graine de chia a un impact sur l’appétit. Elle  possède des vertus rassasiantes et peut s’avérer utile pour les personnes qui souffrent de troubles alimentaires. Mais avant de vous lancer dans un régime à base de graines de chia, prenez conseil auprès de votre médecin traitant.

6) La graine de chia favorise le sommeil, elle est utile en cas de troubles du sommeil et d’insomnie. Elle est riche en tryptophane, un acide animé capable de produire la sérotonine et la mélatonine. Ces deux hormones permettent la détente, la régulation de l’humeur et de mieux dormir. Très efficace aussi pour lutter contre le stress.

7) La graine de chia permet de prévenir certains types de cancer.

La graine de chia est riche en antioxydants. Elle permet  de prévenir le vieillissement cellulaire et l’apparition de certains cancers. ATTENTION: la graine de chia est fortement déconseillée aux personnes souffrant d’un cancer de la prostate ou ayant des problèmes urologiques, car elles contiennent des niveaux élevés d’acide alpha.

8) La graine de chia, riche en oméga 3, permet un fonctionnement cérébral optimal. Elle permet de protéger les artères du cerveau et une meilleure communication entre les cellules. Elle stimule dans un même temps la mémoire et la concentration.

9) La graine de chia permet aussi une meilleure régulation des niveaux de glucose dans le sang, en ralentissant la vitesse à laquelle les glucides sont digérés. Elle est très utile pour  prévenir le diabète, mais aussi pour les personnes atteintes de diabète. Pour cela, il suffit de de manger 1 à 2 cuillères à soupe de graines de chia par jour.

10) Là graine de chia est une source d’énergie et d’endurance. Elle permet de mieux assimiler les protéines dans l’organisme et de rester en forme toute la journée.

(Source de cet article : Passeport santé.net)

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Naturopathie, Phythothérapie | Commentaires fermés

Ce que vos yeux révèlent de vous et de votre santé: zoom sur l’iridologie…

Posté par Blogalyde le 26 juin 2017

Lors de ma formation en naturopathie, j’ai été initié à l’iridologie.

L’iridologie, késako???
 

Il s’agit d’une technique utilisée depuis la nuit des temps pour localiser les dysfonctionnements du corps. Elle n’est pas un outil de diagnostic, mais un appui pour mieux comprendre le fonctionnement d’un individu.
L’iris est un bon indicateur de la constitution génétique; c’est une des zones de projection des élements du corps humains , des prédispositions à certains troubles, de notre alimentation ou encore de l’état de nos organes.
Pour étudier l’iris, on peut utiliser un iridoscope, qui reste un matériel très coûteux mais fiable, une loupe grossissante avec une lumière intégrée ou encore un appareil photo spécial. La loupe permet un bon examen sur le moment, mais garder une image de l’iris permet d’examiner les changements au fil du temps.

En résumé, l’iridologie est une technique se basant sur l’étude de l’oeil en particulier, et de l’iris en général, pour déterminer la ou les pathologies dont souffre une personne.

Il faut savoir que, selon la couleur de vos yeux et de vos iris, vous êtes prédisposés à certains symptômes. Aujourd’hui, je vais vous initier à connaître vos prédispositions pathologiques selon la couleur de vos yeux…

SI VOUS AVEZ LES YEUX MARRONS:

marronVous possédez ce qu’on appelle des yeux  » hématogènes »

                                                                Cela signifie que votre terrain ( votre organisme) et  en majorité alcalin  et donc peu ou pas acide.

Vous avez tendance à développer des pathologies soudaines, tels:

* des kystes
* des tumeurs
* des calculs biliaires ou rénaux
* des troubles au niveau du foie et du pancréas.

SI VOUS AVEZ LES YEUX BLEUS:

bleuVous possédez ce qu’on appelle des yeux « fibrillaires »
                                                                     

                                                                     A l’inverse des personnes aux yeux marrons, vous possédez un terrain « réactif », plus acide qu’alcalin et êtes dons plus réactif aux agressions extérieures. Vous êtes prédisposés aux:

- pathologies respiratoires telles que les rhumes et les allergies,
- aux pathologies cutanées telles que l’eczéma ou le psoriasis,
- à l’acidose, c’est-à-dire un organisme trop acide

SI VOUS AVEZ LES YEUX VERTS:

vertsVous possédez ce qu’on appelle des yeux « mixtes »
                                                                                               

                                                                                                Votre terrain n’est ni trop alcalin ni trop acide. Vous pouvez donc souffrir des faiblesses associées à la fois aux yeux marrons et aux yeux bleus. Cela dit, vous êtes plus prédisposés aux :

- soucis digestifs, tels les ballonnements et les déséquilibres de la flore intestinale

CHOSE IMPORTANTE A SAVOIR:

L’accumulation de toxines, la prise de médicaments, les métaux lourds, les substances chimiques ou encore une mauvaise digestion peuvent faire varier la couleur de vos yeux tout au long de votre vie. Bien entendu, si vous avez les yeux marrons, ils ne vont pas devenir bleus ou vice-versa mais leur teinte peu s’éclaircir ou se foncer, selon les pathologies dont vous souffrez. Enfin, sachez que chaque oeil, chaque iris possède sa propre indication:

——->L’iris droit évoque les problèmes de santé qu’a pu subir le sujet tout au long de sa vie.

—–>L’iris gauche, renseigne sur les six derniers mois. Parfois, il affiche un dysfonctionnement alors que les premiers symptômes ne se sont pas encore fait ressentir. Ce qui permet de prévenir l’apparition d’une pathologie avant qu’elle ne vous affecte.

La couleur  de vos yeux donne donc de précieuses indications sur votre santé et votre hygiène de vie, mais pas que…

Ainsi, la trame, c’est à dire la partie colorée de votre oeil, est constituée de plusieurs milliers de fibres. Avoir une trame irienne aux fibres très resserrées est signe de bonne santé et de bonne vitalité. A l’inverse, plus les fibres de la trame irienne sont relâchées, moins vous êtes résistants aux maladies.

La collerette, ligne entourant l’oeil donne des indications sur votre rythme cardiaque et votre système nerveux
Plus elle est étoilée, plus elle indique un sujet sensible au stress et aux angoisses.
Si elle a un ton bleu clair, presque blanc, cela signifie une suractivité des systèmes lymphoïdes et des ganglions, en d’autres termes une inflammation ou ’un état d’irritation.
Une couleur orangée informe d’un organisme acidifié, d’une acidose plus ou moins prononcée.

Les tâches et les dépigmentations pouvant être présentes sur vos yeux sont, quant à elles, signe d’une accumulation de toxines dans votre organisme, notamment au niveau de vos organes:

- Les taches blanches signifient un excès d’acide urique, des déchets produits par le foie.

-Les tâches plus sombres, jusqu’au marron, signifie une trop forte accumulation de sucre ou une trop forte consommation d’aliments sucrés

-Les taches noires cerclées de blanc sont souvent signe de cancers. Leur proportion est inverse à son ampleur. Plus la tâche est petite, plus l’affection est à prendre au sérieux.

- Une dépigmentation signifie une carence en minéraux

-Enfin, si vous apercevez des sortes de lignes, de cercles ou des rayons à l’intérieur de vos iris: vous souffrez de tensions nerveuses, de spasmes et/ou de problèmes de peau ( eczéma, acné, psoriasis…)

Maintenant que vous savez ce que vos yeux racontent de vous et votre santé, à vous de jouer avec cette carte d’iridologie, si vous le souhaitez ; )

iridologie

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Naturopathie | Commentaires fermés

« Remède » maison pour lutter contre la rhinite et l’asthme allergique…

Posté par Blogalyde le 20 juin 2017

Bonjour à toutes et tous ,

Aujourd’hui, je vous partage la recette d’un  » remède maison » bien utile en cas de rhinite allergique (rhume des foins) ou asthme allergique:

Mettre 2 cuillères à café d’estragon dans un infuseur à thé. Placer l’infuseur dans une tasse, y verser de l’eau bouillante et laisser infuser 5 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour

Effet garanti: fini les yeux qui larmoient et piquent, le nez qui coule et la gorge qui gratte !!!

À PARTAGER SANS MODÉRATION

estragon

Publié dans Aromathérapie, DIY, Lithothérapie, Naturopathie, Phythothérapie, Soins énergétiques | Commentaires fermés

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus