DIY: dentifrice dents blanches

Posté par Blogalyde le 19 août 2018

0445BB08-2EA5-49F6-9BED-55AF0D66B0DD

 

Mélanger ensemble:

—-2 cuillères à soupe d’argiles vertes

— 1/2 cuillère à soupe de bicarbonate de soude

—-40 gouttes d’huile essentielle de tea tree

—-30 gouttes d’huile essentielle de citron

—- 30 gouttes d’huile essentielle de menthe

Conserver dans un pot en verre teinté ou en aluminium.

Publié dans DIY | Pas de Commentaire »

DIY: fabriquer son dentifrice soi-même

Posté par Blogalyde le 4 août 2018

Merci à Passeport Santé pour ce super article que je vous retranscris ici :)

D1FFFCA1-B5B5-4A02-927E-9A9CF45938EB

 

Quels sont les avantages d’un dentifrice maison ? 

Les dentifrices maison permettent de contourner les produits agressifs que l’on peut parfois trouver dans les dentifrices industriels, du fluor au peroxyde. En effet, tous les dentifrices ne sont pas biodégradables et n’ont pas forcément des compositions 100% saines pour votre bouche et pour votre organisme de manière générale.

Faire son dentifrice soi-même, c’est la garantie d’une formule naturelle où vous maîtrisez bien tous les ingrédients. Ainsi, vous pouvez adapter la recette à vos besoins : plutôt pour rafraîchir l’haleine, pour prévenir les caries ou pour les gencives fragiles. C’est aussi la garantie d’un dentifrice plus économique, avec des ingrédients peu coûteux.

Enfin, fabriquer son dentifrice est aussi un geste pour la planète : exit les produits chimiques et non biodégradables, finis les emballages à tout va, vous pourrez réduire votre production de déchet.

Faire son dentifrice : quelles précautions prendre ? 

Pour faire son dentifrice sans risques, il faut bien respecter les recettes que vous trouvez et vous assurer qu’elles viennent de sources de confiance. En effet, sur le dosage d’éléments abrasifs il faut être vigilant sur les doses pour ne pas faire une formule de dentifrice maison trop concentrée, qui risquerait d’endommager l’émail.

Deuxième point important : le respect des règles d’hygiène lorsque vous confectionnez vos cosmétiques maison. Pour avoir une formule saine et conserver votre dentifrice longtemps, il faut adopter une hygiène irréprochable pour éviter la prolifération de bactéries.

Lorsque vous vous attelez à la fabrication de votre dentifrice maison, installez-vous dans la cuisine. Nettoyez votre plan de travail puis stérilisez avec de l’alcool à 90°. Nettoyez-vous également bien les mains, puis nettoyez et stérilisez vos ustensiles avant de commencer la préparation.

Si vous utilisez des huiles essentielles ou d’autres actifs puissants qui peuvent irriter la peau, pensez à vous munir de gants en latex. Enfin, pour conserver votre dentifrice le plus longtemps possible, pensez à le placer dans un récipient en verre teinté s’il contient des huiles essentielles : leurs actifs perdent en puissance exposés à la lumière.

Un dentifrice naturel à l’argile 

Pour vous lancer dans la création de dentifrice maison, voici une recette simple. Mélangez 3 cuillères à soupe d’argile en poudre avec une cuillère à café de bicarbonate. L’argile va jouer le rôle d’épaississant pour apporter de la texture au dentifrice, quand le bicarbonate de soude permettra de retirer le tartre et de blanchir les dents. Pour parfumer votre dentifrice, rafraîchir l’haleine et lier les poudres entre elles, ajoutez 8 gouttes d’huile essentielle de menthe douce au mélange. Pour éviter de disperser les poudres, mélangez doucement, jusqu’à obtenir une pâte homogène.

Un dentifrice maison pour dents sensibles 

Pour réalisez un dentifrice adapté aux dents et aux gencives sensibles, vous pouvez faire une recette à base de clous de girofles. Le clou de girofle est un ingrédient utilisé dans de nombreux soins dentaires car il permet de soulager les douleurs et sensibilités dentaires, tout en cicatrisant les petites blessures bucco-dentaires. Dans un bol, mélangez une cuillère à café de bicarbonate de soude à deux cuillères à soupe d’argile verte en poudre. Ensuite, réduisez deux clous de girofle en poudre puis ajoutez-les au mélange. Mélangez en ajoutant progressivement de l’eau pour obtenir une pâte bien homogène. Ensuite, pour parfumer votre dentifrice, vous pouvez ajouter 2 gouttes d’huile essentielle de menthe.

Fabriquer son dentifrice au charbon végétal 

Le charbon végétal, en alternative au bicarbonate de soude, est un très bon agent blanchissant un peu moins abrasif que le bicarbonate. Si vous souhaitez réaliser un dentifrice naturel blanchissant mais plus doux pour les dents et gencives sensibles, cette recette est l’idéale.

Dans un bol, mélangez 10 gouttes d’huile essentielle de citron à une cuillère à café de charbon végétal actif. En parallèle, faites fondre une cuillère à café d’huile de noix de coco qui va venir donner de la consistance au dentifrice. Mélangez le tout jusqu’à obtenir une pâte lisse.

Publié dans DIY | Commentaires fermés

DIY: shampooing fortifiant

Posté par Blogalyde le 12 août 2017

 

De retour après quelques semaines de fermeture, nécessaires pour poursuivre et finaliser d’autres projets ( notamment passer le Code de la Route et l’obtenir, lol).

Pour fêter ça, une petite recette de shampooing à réaliser soi-même:

——–>SHAMPOOING FORTIFIANT
- Mélanger dans un bol:
* 100ml de Base Shampooing bio
* 2 cuillères à café de MSM ( souffre lavé)
* 15 gouttes d’ huile essentielle (HE) de sauge sclarée
* 25 gouttes d’HE de pamplemousse
* 10 gouttes d’huile de Piqui.
-Transvaser dans un flacon vide.

Vous pouvez trouver tous les ingrédients ainsi que le flacon sur le site:Aroma Zone
Ce shampooing n’est pas très moussant mais est très efficace.

 

image

Publié dans DIY | Commentaires fermés

Cure de jus pour soigner vos maux…

Posté par Blogalyde le 12 juillet 2017

cure de jus

Publié dans Soins énergétiques | Commentaires fermés

Antidouleurs naturels à portée de main…

Posté par Blogalyde le 9 juillet 2017

image

Publié dans Soins énergétiques | Commentaires fermés

Soulager tous les maux de tête

Posté par Blogalyde le 3 juillet 2017

mal de tête

Il nous arrive à toutes et tous de souffrir de maux de tête divers ou variés. Certains sont violents, certains sont dus au stress, à la fatigue…Bref, quoi qu’il en soit, un mal de tête n’est jamais anodin, ça nous bouffe la vie et ce n’est pas agréable.

Ma formation de naturopathie m’ a permis de découvrir , d’apprendre plusieurs méthodes permettant de soulager les maux de tête   divers et variés de manière naturelle. Etant moi-même sujette à des migraines ophtalmiques et autres céphalées frontales, elles m’ont bien aidées et soulagées: pour preuve, cela fait presque 10 mois que je ne souffre plus!!!

***Soulager les maux de tête grâce aux huiles essentielles…

- Mettre quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée sur le front, les tempes et les lobes d’oreilles ou quelques gouttes d’huile essentielle de lavande sur les tempes et lobes d’oreilles.
Vous pouvez également mettre une goutte d’huile essentielle d’estragon et une d’huile essentielle de basilic sur la langue.
Ou:
Dans un flacon vide et propre, mélanger les huiles essentielles suivantes :
- 40 gouttes de menthe poivrée,
- 20 gouttes de lavandin super,
- 20 gouttes de basilic tropical.
Bien refermer et agiter. Mettre quelques gouttes de la synergie sur la région douloureuse.
Ou:
Mélanger :
- 50 ml d’hydrolat de roses de damas,
- 50 ml d’hydrolat de menthe poivrée.
Mettre une cuillère à café de la solution dans un verre d’eau et le boire toutes les 30 minutes jusqu’à disparition de la douleur ou une cuillère à soupe dans 100 ml d’eau sur un linge à appliquer 20 minutes sur le front en position allongée.

 

Si suite à un effort intellectuel:
- Respirer un mouchoir avec quelques gouttes d’huile essentielle de basilic ou d’angélique.

 

***Soulager les maux de tête grâce aux plantes:

 

-Dans une tasse, verser l’équivalent de 2 cuillères à café d’estragon hâché. Verser de l’eau bouillante et laisser infuser 5 bonnes minutes au moins. Boire 2 à 3 tasses par jour jusqu’à disparition de symptômes.

- Gélules de feuilles de camomille séchées, 125 à 250 mg par jour.
- Décoctions d’écorce de saule : faire bouillir 2 à 3 grammes dans 200 ml d’eau pendant 5 min, jusqu’à 4 tasses par jour.
- Infusion de reine des prés : 1 à 2 cuillères à soupe de fleurs séchées dans 250 ml d’eau bouillante, jusqu’à 3 tasses par jour.
- Infusion de romarin : 1 cuillère à café de romarin séché dans 150 ml d’eau bouillante à boire dès les premiers signes d’apparition de la douleur, jusqu’à 3 tasses par jour.

Pour prévenir la récidive de migraine
- 50 à 75 mg d’extrait normalisé de pétasite, 2 fois par jour pendant 4 à 6 mois.

***Soulager le smaux de tête grâce à l’homéopathie

En cas d’abus d’alcool:
- Nux vomica 9CH, 3 granules 3 à 4 fois par jour.

En cas d’abus de café et excitant:
- Paullinia sorbilis 5CH, 3 granules 3 à 4 fois par jour.

Si dû à une digestion difficile
- Antimonium crudum 5CH, 3 granules toutes les heures jusqu’à amélioration.
Si dû au tabac
- Tabacum 5CH, 3 granules toutes les heures jusqu’à amélioration.

Si suite à un effort intellectuel
- Calcarea phosphoricum 9CH, 3 granules toutes les demi-heures jusqu’à amélioration.

Si suite à une contrariété
- Natrum sulfuricum 9CH, 3 granules toutes les demi-heures jusqu’à amélioration.

Si suite à un coup de froid
- Belladonna 9CH, 3 granules toutes les demi-heures jusqu’à amélioration.

*** Soulager les maux de tête grâce à la lithothérapie

À utiliser pour se masser les tempes
- Labradorite, améthyste, sugulite, jade, ambre jaune

En cas de migraine chronique
- OEil de faucon à porter en pendentif ou sur soi.

Si maux de tête dus à la contrariété ou le surmenage:
- Saphir à porter sur soi.

*** Techniques complémentaires

- Sophrologie : visualiser et essayer de ressentir la sensation opposée à la douleur, par exemple la fraîcheur et la légèreté. Vous pouvez penser à une légère brise, ou à l’air marin qui vous enveloppe de douceur, par exemple

- Se détendre à l’aide de la respiration diaphragmatique: s’asseoir ou au mieux s’allonger dans un endroit au calme. Gonfler son ventre comme s’il s’agissait d’un ballon en inspirant bien fort pendant 5 secondes. Puis expirer très lentement tout en dégonflant le ventre. Recommencer ces deux étapes jusqu’à disparition des symptômes
- Tremper les pieds ou les coudes dans un bain bien chaud.
- Mettre une bouillotte chaude sur le foie.
- Garder une ampoule de magnésium dans la bouche.
- Boire beaucoup: les migraines et autres maux de tête sont dus à une dilatation des vaisseaux sanguins, dilatation survenant souvent en cas de déshydratation. Lorsque vous sentez le mal de tête qui survient, pensez à boire un grand verre d’eau fraîche puis allongez-vous au calme: ce n’est pas grand chose mais peut vous soulager. Veillez à avoir toujours de l’eau à portée de main.

Publié dans Soins énergétiques | Commentaires fermés

Ce que vos yeux révèlent de vous et de votre santé: zoom sur l’iridologie…

Posté par Blogalyde le 26 juin 2017

Lors de ma formation en naturopathie, j’ai été initié à l’iridologie.

L’iridologie, késako???
 

Il s’agit d’une technique utilisée depuis la nuit des temps pour localiser les dysfonctionnements du corps. Elle n’est pas un outil de diagnostic, mais un appui pour mieux comprendre le fonctionnement d’un individu.
L’iris est un bon indicateur de la constitution génétique; c’est une des zones de projection des élements du corps humains , des prédispositions à certains troubles, de notre alimentation ou encore de l’état de nos organes.
Pour étudier l’iris, on peut utiliser un iridoscope, qui reste un matériel très coûteux mais fiable, une loupe grossissante avec une lumière intégrée ou encore un appareil photo spécial. La loupe permet un bon examen sur le moment, mais garder une image de l’iris permet d’examiner les changements au fil du temps.

En résumé, l’iridologie est une technique se basant sur l’étude de l’oeil en particulier, et de l’iris en général, pour déterminer la ou les pathologies dont souffre une personne.

Il faut savoir que, selon la couleur de vos yeux et de vos iris, vous êtes prédisposés à certains symptômes. Aujourd’hui, je vais vous initier à connaître vos prédispositions pathologiques selon la couleur de vos yeux…

SI VOUS AVEZ LES YEUX MARRONS:

marronVous possédez ce qu’on appelle des yeux  » hématogènes »

                                                                Cela signifie que votre terrain ( votre organisme) et  en majorité alcalin  et donc peu ou pas acide.

Vous avez tendance à développer des pathologies soudaines, tels:

* des kystes
* des tumeurs
* des calculs biliaires ou rénaux
* des troubles au niveau du foie et du pancréas.

SI VOUS AVEZ LES YEUX BLEUS:

bleuVous possédez ce qu’on appelle des yeux « fibrillaires »
                                                                     

                                                                     A l’inverse des personnes aux yeux marrons, vous possédez un terrain « réactif », plus acide qu’alcalin et êtes dons plus réactif aux agressions extérieures. Vous êtes prédisposés aux:

- pathologies respiratoires telles que les rhumes et les allergies,
- aux pathologies cutanées telles que l’eczéma ou le psoriasis,
- à l’acidose, c’est-à-dire un organisme trop acide

SI VOUS AVEZ LES YEUX VERTS:

vertsVous possédez ce qu’on appelle des yeux « mixtes »
                                                                                               

                                                                                                Votre terrain n’est ni trop alcalin ni trop acide. Vous pouvez donc souffrir des faiblesses associées à la fois aux yeux marrons et aux yeux bleus. Cela dit, vous êtes plus prédisposés aux :

- soucis digestifs, tels les ballonnements et les déséquilibres de la flore intestinale

CHOSE IMPORTANTE A SAVOIR:

L’accumulation de toxines, la prise de médicaments, les métaux lourds, les substances chimiques ou encore une mauvaise digestion peuvent faire varier la couleur de vos yeux tout au long de votre vie. Bien entendu, si vous avez les yeux marrons, ils ne vont pas devenir bleus ou vice-versa mais leur teinte peu s’éclaircir ou se foncer, selon les pathologies dont vous souffrez. Enfin, sachez que chaque oeil, chaque iris possède sa propre indication:

——->L’iris droit évoque les problèmes de santé qu’a pu subir le sujet tout au long de sa vie.

—–>L’iris gauche, renseigne sur les six derniers mois. Parfois, il affiche un dysfonctionnement alors que les premiers symptômes ne se sont pas encore fait ressentir. Ce qui permet de prévenir l’apparition d’une pathologie avant qu’elle ne vous affecte.

La couleur  de vos yeux donne donc de précieuses indications sur votre santé et votre hygiène de vie, mais pas que…

Ainsi, la trame, c’est à dire la partie colorée de votre oeil, est constituée de plusieurs milliers de fibres. Avoir une trame irienne aux fibres très resserrées est signe de bonne santé et de bonne vitalité. A l’inverse, plus les fibres de la trame irienne sont relâchées, moins vous êtes résistants aux maladies.

La collerette, ligne entourant l’oeil donne des indications sur votre rythme cardiaque et votre système nerveux
Plus elle est étoilée, plus elle indique un sujet sensible au stress et aux angoisses.
Si elle a un ton bleu clair, presque blanc, cela signifie une suractivité des systèmes lymphoïdes et des ganglions, en d’autres termes une inflammation ou ’un état d’irritation.
Une couleur orangée informe d’un organisme acidifié, d’une acidose plus ou moins prononcée.

Les tâches et les dépigmentations pouvant être présentes sur vos yeux sont, quant à elles, signe d’une accumulation de toxines dans votre organisme, notamment au niveau de vos organes:

- Les taches blanches signifient un excès d’acide urique, des déchets produits par le foie.

-Les tâches plus sombres, jusqu’au marron, signifie une trop forte accumulation de sucre ou une trop forte consommation d’aliments sucrés

-Les taches noires cerclées de blanc sont souvent signe de cancers. Leur proportion est inverse à son ampleur. Plus la tâche est petite, plus l’affection est à prendre au sérieux.

- Une dépigmentation signifie une carence en minéraux

-Enfin, si vous apercevez des sortes de lignes, de cercles ou des rayons à l’intérieur de vos iris: vous souffrez de tensions nerveuses, de spasmes et/ou de problèmes de peau ( eczéma, acné, psoriasis…)

Maintenant que vous savez ce que vos yeux racontent de vous et votre santé, à vous de jouer avec cette carte d’iridologie, si vous le souhaitez ; )

iridologie

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Naturopathie | Commentaires fermés

Zoom phyto:  » l’eschscholtzia », plante anti-insomnie…

Posté par Blogalyde le 25 juin 2017

eschscholtzia 2eschscholtzia 1

Petit zoom sur cet espèce de gros coquelicot jaune-orangé, qui va vous aider à rejoindre les bras de Morphée…

L’eschscholtzia californica Cham est une plante que toutes les personnes souffrant d’insomnie devrait connaître.

Très bien tolérée sans aucun effet secondaire, contrairement aux somnifères…), elle facilité l’endormissement. Originaire de Californie- comme son nom l’indique- ses fleurs se referment au coucher du soleil. On la trouve au printemps chez les fleuristes et dans les jardins

PROPRIETES ET INDICATIONS:

Elle est utile pour tous ceux qui ont des difficultés d’endormissement, se réveillent en pleine nuit ou connaissent des sommeils peu réparateurs.

Elle lutte contre les cauchemars chez les enfants.

A petite dose, elle possède aussi un effet anxiolytique.

UTILISATION:

-CONTRE L’INSOMNIE DU MATIN OU LE REVEIL NOCTURNE AVEC ENDORMISSEMENT DIFFICILE:

—– >Extrait de plante standardisé ( EPS, se trouve en pharmacie) d’eschscholtzia: 2,5 ml associé à extrait de plante standardisé de valériane:2,5 ml, à diluer dans un verre d’eau. A prendre au dîner et au coucher, durant 1 mois  renouvelable.

OU BIEN, sous forme de gélules:

——-> 2 gélules d’eschscholtzia et 2 gélules de valériane à prendre au dîner et au coucher durant 1 mois renouvelable.

- CONTRE L’INSOMNIE OCCASIONNELLE:

—–>Extrait de plante standardisé ( EPS, se trouve en pharmacie) d’eschscholtzia: 2,5 ml associé à extrait de plante standardisé d’aubépine :2,5 ml, à diluer dans un verre d’eau. A prendre au dîner et au coucher, durant 1 mois  renouvelable.

OU BIEN, sous forme de gélules:

——-> 2 gélules d’eschscholtzia et 2 gélules d’aubépine à prendre au dîner et au coucher durant 1 mois renouvelable.

-CONTRE LES CAUCHEMARS:

——-> 2,5 ml d’extrait de plante standardisé d’eschscholtzia dilué dans un verre d’eau au dîner, 5 ml au coucher, à prendre durant 2 semaines renouvelables.

OU BIEN, sous forme de gélules:

——-> 1 gélules d’eschscholtzia au dîner et 2 au coucher, à prendre durant 2 semaines renouvelables.

attention!!!!!!! Ne pas prendre si vous êtes une femme enceinte ou allaitante!!! En cas de prise de tranquillisants, consulter votre médecin avant d’utiliser cette plante.

A PARTAGER SANS MODERATION SI VOUS LE SOUHAITEZ  ;)

Issu du « Guide familial des plantes qui soignent « , Editions albin Michel, de Jean-Pierre Thallet, docteur en pharmacie.

Merci à mon amie Virginie Hennebelle de m’en avoir parlé <3

 

 

 

 

 

Publié dans Phythothérapie | Commentaires fermés

Composition d’huiles essentielles à diffuser pour renforcer son système immunitaire…

Posté par Blogalyde le 24 juin 2017

Bonjour à toutes et tous,

Aujourd’hui, je partage avec vous cette composition d’huiles essentielles à diffuser afin de renforcer votre système immunitaire, et ainsi préserver votre santé et éviter les petites maladies comme les plus grosses:

Composition à diffuser « Immunité »:

- 15 gouttes d’huile essentielle de bois de Hô

- 7 gouttes d’huile essentielle de Saro

- 35 gouttes d’huile essentielle de Ravintsare

-15 gouttes d’huile essentielle de Citron

—–> Transvasez les huiles essentielles dans un flacon vide, ou bien ajoutez-les directement dans votre diffuseur ou votre brumisateur

——-> Cette composition booste votre organisme grâce à ses huiles essentielles connues pour renforcer les défenses naturelles. A utiliser lors des passages de saison ;)

À PARTAGER SANS MODÉRATION SI VOUS LE SOUHAITEZComposition d'huiles essentielles à diffuser pour renforcer son système immunitaire... dans Aromathérapie 1f609

Encore merci Aroma-zone pour cette recette <3

image

 

 

Publié dans Aromathérapie | Commentaires fermés

« Remède » maison pour lutter contre la rhinite et l’asthme allergique…

Posté par Blogalyde le 20 juin 2017

Bonjour à toutes et tous ,

Aujourd’hui, je vous partage la recette d’un  » remède maison » bien utile en cas de rhinite allergique (rhume des foins) ou asthme allergique:

Mettre 2 cuillères à café d’estragon dans un infuseur à thé. Placer l’infuseur dans une tasse, y verser de l’eau bouillante et laisser infuser 5 minutes. Boire 2 à 3 tasses par jour

Effet garanti: fini les yeux qui larmoient et piquent, le nez qui coule et la gorge qui gratte !!!

À PARTAGER SANS MODÉRATION

estragon

Publié dans Aromathérapie, DIY, Lithothérapie, Naturopathie, Phythothérapie, Soins énergétiques | Commentaires fermés

1234
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus